Solide article de vulgarisation sur les crypto-monnaies par Étienne Perrot pour la revue Études. Ci-dessous, le dernier paragraphe qui évoque le concept de concurrence entre monnaies privées développé par l'économiste Friedrich Hayek.

Tous ceux qui, sans être nécessairement anarchistes ou Girondins, se méfient de l'incurie des appareils économiques d'État ou de la suffisance des gouvernements jacobins, se réjouiront de pouvoir échapper, par les crypto-monnaies, à la surveillance de la moindre de leurs transactions. Quoi qu'il en soit d'une culture soucieuse de la préservation de la vie privée, les crypto-monnaies ne réalisent que médiocrement le rêve de l'économiste libéral radical Friedrich Hayek. Méfiant envers les politiciens trop faibles pour résister à la tentation de manipuler la masse monétaire en vue d'avantages purement électoraux, Hayek souhaitait le retour aux monnaies privées. La concurrence entre les monnaies privées imposera, disait-il, la meilleure, celle qui est gérée par le banquier le plus sage. Il ignorait que les crypto-monnaies ne sont gérées par aucun banquier. Ce qui conduit les intervenants (par ailleurs, seuls responsables de la perte de leur identifiant, ils n'ont aucun moyen de le récupérer) à prendre de plein fouet, et à supporter sans amortisseurs, les risques économiques engendrés par la volatilité des cours.

https://www.revue-etudes.com/article/les-crypto-monnaies-19314
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pour_une_vraie_concurrence_des_monnaies