L’école s’ouvre aux outils numériques proposés par Google, Apple, Facebook, Amazon ou Microsoft (Gafam), malgré des risques quant à l’utilisation des données scolaires des élèves.

« Imaginez que vous passiez un entretien d’embauche, et que l’on vous dise : “on sait que vous étiez un mauvais élève au collège, que vous avez été exclu deux jours quand vous aviez 15 ans” ». Avec cette anecdote Gilles Dowek, président du conseil scientifique de la Société informatique de France veut alerter sur les dangers du Web à l’école.

Le risque de voir ressortir les notes, les appréciations et toutes les données scolaires des élèves français est aujourd’hui réel, lié à l’utilisation croissante des outils numériques des géants du Web, comme Google ou Microsoft, au sein de l’institution. (...)

http://www.la-croix.com/Famille/Education/donnees-eleves-francais-entre-mains-geants-Web-2017-08-29-1200872769