Internet nous colle à la peau. Étrange rencontre de l’immobilité et du mouvement, il nous suit jusqu’à l’autre bout du monde et nous ramène sans cesse à l’immense toile dont un fil finit toujours par atterrir dans notre poche. Même lorsque nous partons en voyage, il est devenu presque impossible de couper le cordon connecté. Plus moyen d’être seul. « Le monde est troué » nous disent Francis Jauréguiberry et Jocelyn Lachance dans leur ouvrage Le voyageur hypermoderne. (...)

http://maisouvaleweb.fr/limpossible-voyage-connecte-ou-comment-le-numerique-a-etouffe-le-sentiment-daventur/